Les tunnels de lave

Les tunnels de lave ont de tout temps été un spectacle fascinant pour l’homme. Aussi bien par sa genèse que par les éruptions obscures ou telluriques dont ils sont issus, les tunnels de lave sont des objets de passion, de fascination, parfois même de crainte au regard des nombreux mythes et légendes qui entourent ses croyances.

Les éléments qui caractérisent les tunnels de lave sont :

  • la nature des roches à l’origine de leur formation (solides, liquides ou gazeux)
  • la formation de réseaux de drainage interconnectés
  • les structures de superposition dans les couches superficielles des coulées
  • l’aptitude des tunnels de lave à se combiner avec les autres structures volcaniques (montées de lave, tumuli, dikes, coulées, fontaines de laves, …). Ils sont également reconnaissables par les stalactites de basalte qui embellissent le plafond de ces tunnels

Les dimensions des tunnels de lave sont variables. Les plus accessibles sont ceux dans lesquels la circulation est aisée au point de constituer une attraction touristique. On en veut pour preuve que le tunnel de lave de la Caverne Valentine au Lava Beds National Monument en Californie. Le plus long tunnel de lave connu à ce jour est le Kazumura (Hawaï) avec ses 59,3 kilomètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *