Les grottes, qu’est-ce que c’est ?

Les grottes, il en existe de plusieurs types partout sur la planète. Il en existe qui datent de plusieurs milliers d’années. Elles sont formées au sein de tout type de roche, et elles peuvent être formées de manière naturelle, ou sous l’effet de l’homme. On parle alors de grottes naturelles et de grottes artificielles. Des études sont même menées sur ces structures géologiques, et ce, depuis fort longtemps. Mais elles demeurent toujours un mystère pour un bon nombre de personnes. Ce qui pousse à se poser la question de savoir ce qu’est une grotte, comment elle est formée, et bien d’autres questions.

Qu’est ce qu’une grotte ?

Une grotte est une cavité souterraine qui se forme de façon naturelle sous l’effet de l’érosion de l’eau, de la glace ou de la lave. Il arrive néanmoins, des cas rares où elle est causée par la combinaison d’au moins deux de ces facteurs. Mais dans la majorité des cas, on retrouve des grottes formées à partir de la dissolution de calcaire, due aux eaux légèrement acides. Son environnement est souvent idéal pour abriter des animaux ou des êtres humains. Il arrive même que certains animaux sauvages y fassent leur tanière. Dans ce cas, on parle très souvent de caverne. Et cela permet de définir la grotte comme étant une caverne formée sans l’intervention de l’homme, dans la roche, et étant un milieu propice pour faire pousser des spéléothèmes.

Les différentes natures des grottes

Les grottes sont regroupées sous deux natures, les grottes communes et les grottes rares. Les grottes communes sont celles le plus souvent utilisées pour le tourisme. On les retrouve un peu partout dans le monde, et très généralement, elles ne présentent pas de danger direct. En ce qui concerne les grottes rares, il s’agit généralement des abris sous roches pouvant être profondes ou non, des vides, des grottes glaciales, tubes volcaniques ou encore des grottes hydrothermales.

Comment faire la distinction entre les différentes cavités souterraines ?

La distinction entre cavités souterraines se fait en comparant leur accessibilité au lieu de leurs formes. A cet effet, on distingue deux grandes familles de cavités souterraines. On a d’un côté les grottes, les cavernes, et de l’autre côté les gouffres, les abîmes ou avens. Ces deux familles sont très différentes l’une de l’autre, et sont reconnaissables par la façon dont on peut y avoir accès .

Il est néanmoins important de savoir que les grottes peuvent se former sous l’eau tandis que les cavernes ne le peuvent pas. L’une des caractéristiques propre aux grottes et cavités souterraines est qu’elles peuvent abriter le plus souvent une faune et une flore spécifique qu’on ne retrouve qu’à ces endroits. Il s’agit bien sûr d’organismes cavernicoles, trogloxènes et troglodytes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *