Les grottes, galeries d’art préhistorique

La notion d’art rupestre est souvent évoquée lorsqu’on parle d’archéologie et de l’étude des peuples anciens. En effet, peindre sur la pierre a été la première forme d’expression artistique dont nous ayons encore trace. Mais, des nombreux vestiges de temps immémoriaux, très peu nous sont parvenus intacts, ou en bon état. Et, il s’agit généralement des peintures rupestres réalisées à l’intérieur de grottes et cavernes diverses.

Le rapport intéressant entre grottes naturelles et art rupestre

Il va sans dire que les éléments sont l’une des menaces principales pour tous types de vestiges archéologiques. La pluie, le vent, les inondations, l’effet des animaux et même d’autres humains ont souvent raison de ces traces archéologiques avant que les chercheurs ne puissent les dénicher. C’est pour cela que les grottes représentent l’un des sites les plus intéressants pour les archéologues. En effet, les grottes protègent généralement les peintures rupestres des éléments et diverses intempéries.

Certes, elles ne sont pas sans failles. Des tremblements de terre particulièrement violents peuvent les rendre inaccessibles ; de même que des inondations prolongées peuvent survenir. Mais, quoi qu’on en dise, c’est généralement à l’intérieur de grottes que les peintures rupestres les mieux conservées ont été retrouvées.

Pourquoi les grottes sont-elles si intéressantes ?

Il y a aujourd’hui, de nombreuses grottes répertoriées à l’intérieur desquelles de l’art rupestre et d’autres vestiges de peuples et civilisations anciennes ont été retrouvées. On estime d’ailleurs que certains des vestiges pourraient remonter à la préhistoire et à l’apparition des premiers « hommes ».

Voici, une liste non exhaustive de certaines des grottes qui méritent le détour pour tous les passionnés d’histoire ancienne :

– La grotte de Chauvet-Pont-d’Arc

– La grotte de Lascaux

– La grotte préhistorique de Foissac

– La grotte Scladina

– Les grottes préhistoriques de Gargas

– La grotte de Cussac

– La grotte du Lazaret

– La grotte préhistorique de Rouffignac

Somme toute, les grottes sont souvent la première destination pour les archéologues. Elles jouent le rôle de vivariums et de serres intemporelles où sont consignées pour l’éternité des œuvres d’art primaire, réalisées par les « hommes » qui ont foulé la Terre avant nous. De véritables capsules temporelles qui continuent de livrer leurs secrets d’année en année, sous l’étude minutieuse des chercheurs, archéologues et spéléologues du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *