Les grottes submergées

Comme leur nom l’indique, les grottes submergées sont ces grottes qui se situent en-dessous du niveau de la mer, ou en dessous du niveau d’un plan ou cours d’eau à proximité. Ces sont généralement des grottes qui sont partiellement, entièrement ou périodiquement remplies d’eau. De telles grottes présentent un intérêt particulier pour les spéléologues.

De telles grottes, il en existe des centaines, voire des milliers à travers le monde. Et même si leurs stature, formation et type diffère de l’une à l’autre, elles ne sont généralement pas inscrites au patrimoine culturel subaquatique de l’ONU. Mais, certaines parviennent tout de même à se sortir du lot. On pense notamment à la grotte de Cosquer en France, ou à au cenote de Chichen Itza au Mexique. L’une étant pleine de gravures et d’art rupestre vieux de plus de 19.000 ans ; l’autre ayant servi à des fins sacrificielles pendant l’antiquité sud-américaine.

Ces grottes, de par leur nature, sont parfois difficiles à découvrir. Il suffit d’évoquer la grotte du Grand Aquifer au Mexique, qui n’a été découverte qu’en 2018. Une grotte qui est pourtant la plus grande grotte submergée au monde, et ce sans conteste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *