Les grottes, paradis archéologique

À la fois mystérieuses et fascinantes, les grottes possèdent diverses formes et cachent toutes sortes de secrets dans leurs profondeurs. Plusieurs grottes sont d’ailleurs les témoins de l’existence de certaines espèces à des périodes données, dont elles ont gardé des vestiges. Elles sont donc une destination privilégiée des archéologues.

Que savoir sur des grottes ?

Les grottes font généralement penser à des cavernes, à des tanières, à des cavités, des gouffres… Bien que tous ces termes ne se rapportent pas en réalité à la même chose, les grottes en effet, sont des cavités souterraines naturelles qui peuvent se former dans des structures minérales qui sont solubles par l’eau. Il existe ainsi plusieurs types de grotte. On peut citer les grottes karstiques qui sont dites supergènes ou hypogènes selon qu’elles sont creusées par des eaux météoriques, ou par des eaux thermales ou minérales. Les grottes glaciaires et sous-glaciaires, etc. Contrairement aux abîmes, aux gouffres, et à d’autres types de cavités, les grottes disposent d’une partie horizontale accessible, et peuvent faire office de refuge. Ce fut d’ailleurs le cas pour certaines espèces animales et pour plusieurs civilisations humaines. Elles étaient utilisées soit comme des abris, soit comme des lieux de culte, etc.

Par ailleurs, notons qu’il existe également des grottes artificielles bâties pour servir à diverses fins. Les grottes cependant, constituent l’un des lieux de fouille très appréciés des archéologues.

Les grottes et l’archéologie

Les grottes étant autrefois utilisées comme repère pour plusieurs bandits, comme des lieux de cache, comme des parcours initiatiques, et pour d’autres occupations, elles donnent naturellement l’impression de cacher des mystères, ainsi que plusieurs trésors. Ce qui ne cesse de susciter l’intérêt des archéologues et autres chercheurs. Plusieurs cavités fouillées, difficiles d’accès ou non, ont prouvé que jadis, des hommes ou d’autres espèces y ont habité. Plusieurs vestiges y sont d’ailleurs restés. Qu’il s’agisse de fossiles, ou encore de divers outils ou matériaux, d’écriture ou dessins anciens gravés, etc.

Il est à noter que plusieurs d’entre les fossiles et outils retrouvés, et dont l’existence remonte à la préhistoire, ont été retrouvés dans des cavités. Certaines grottes sont d’ailleurs connues pour les découvertes archéologiques qui y ont eu lieu. C’est ainsi le cas de la grotte de Han, dont la fouille a révélée plusieurs vestiges de l’âge de la pierre, jusqu’à l’époque romaine, et même d’autres traces d’occupation dont les analyses ont révélés divers niveaux d’occupation humaine. Les grottes, ces lieux d’exception, sont désormais considérées comme étant un patrimoine culturel de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *